rechercher dans la fiche :

Abricot Fiche vérifiée le 18/08/2021

"Réalisé par le CTIFL. Tous droits réservés CTIFL sur les photos et éléments graphiques, sous réserve d'indications de sources tiers"

Introduction

En Europe, les principaux pays producteurs d’abricot sont par ordre d’importance l’Italie, la France et l’Espagne. Les importations françaises d’abricot sont marginales et ne représentent pas plus de 10 % de la récolte nationale. L’origine espagnole constitue la majorité de ces volumes.

La production française d’abricot est principalement concentrée dans le Sud- Est. La Drôme, le Gard, les Bouches-du-Rhône, l’Ardèche, les Pyrénées Orientales et le Vaucluse fournissent la quasi-totalité de la récolte. Les Pyrénées-Orientales sont la zone la plus précoce. Viennent ensuite le Gard et les départements provençaux, puis la vallée du Rhône. La campagne française se construit donc à la fois sur une succession de variétés plus ou moins précoces et de zones de production. Suivant les années, elle démarre autour du 20 mai.

C’est le fruit annonciateur de l’été, le fruit de tous les instants. Facile à manger, il ne coule pas, ne se pèle pas. Il est savoureux, pulpeux, sucré et parfumé lorsqu’il est mûr à point. Pour obtenir la qualité optimale, il faut privilégier la pleine saison en juin-juillet et les meilleures variétés.

Principales variétés et déroulement de la saison

L’abricot est un fruit très saisonnier. La plupart des variétés ont une période assez courte de disponibilité sur le marché. Le verger français d’abricotiers a beaucoup évolué ces dernières années avec le développement de nombreuses nouvelles variétés. À l’heure actuelle, la quasi-totalité des variétés plantées en France possèdent un bon potentiel gustatif qu’elles exprimeront si la maturité est optimale à la récolte.
Il existe aujourd’hui plus de 200 variétés d’abricots plantées dans l’hexagone.

 

Calendrier de commercialisation

 

Spécificités en agriculture biologique

Le désherbage entre les arbres est mécanique. Le choix des variétés se portera sur celles qui sont le moins sensibles aux maladies et aux ravageurs. Les traitements, plus rares se font exclusivement avec des substances d’origine naturelle. Les pinces oreilles sont piégés grâce à l’apposition de glue sur le tronc des arbres. La fertilisation se fait uniquement par l’emploi d’engrais organique. Dans et aux abords du verger, le producteur maintient des infrastructures agro écologiques telles que des haies composites, des bandes fleuries, des mares et des nichoirs pour favoriser la biodiversité sur la parcelle et l’installation des auxiliaires de culture.

 

 

Réglementation

Application d'une "Norme obligatoire" ou d'une "Norme volontaire"

Norme obligatoire

L’abricot est soumis à la norme générale de commercialisation européenne définie dans le Règlement (UE)  N° 543/2011 modifiée.

Norme d'application volontaire

S’ils le souhaitent, les expéditeurs peuvent indiquer une catégorie sur les colis de produits. Dans ce cas, la marchandise doit correspondre aux exigences de qualité, de calibre, de la présentation et de marquage de la norme CEEF-ONU FFV-02 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des abricots. Si ce n’est pas le cas (en l'absence de mention de catégorie), l’expéditeur peut, à titre informatif, indiquer des exigences de calibrage à sa convenance.


 

Correspondance calibre/poids

Dans le but de donner un repère aux acheteurs de la restauration, voici le tableau de correspondance entre les calibres utilisés pour respecter l’ancienne norme européenne abrogée par la nouvelle réglementation et le grammage moyen des fruits.

La norme CEE ONU en vigueur n’utilise plus les codes calibre A, AA, mais uniquement les diamètres en mm

 

L’écart maximum de calibre dans un même emballage est de 5mm en Cat Extra, 10mm pour les catégories I et II ; toutefois, en cat II, l’homogénéité de calibre n’est pas imposée.

Le nom de la variété est imposé en cat Extra et I.

Critères d'achat, qualité et goût

Les fruits doivent être turgescents et à chair souple. Vérifier que les lots d’abricots sont homogènes en couleur, calibre, maturité. La surimpression rouge appelée blush plus ou moins présente sur le fruit en fonction des variétés, n’est pas gage de maturité. Mieux vaut contrôler la coloration de fond (sur la face opposée à celle du blush) qui doit être orangée.  La présence de reflets verts est un signe de non-maturité.


Pour la variété Bergeron, il est préférable d’éviter les trop gros fruits qui sont sujets au brunissement interne.

Apprécier la qualité en goûtant quelques fruits.

Il existe un Label rouge sur l'abricot et également une AOP Abricots rouges du Roussillon.

Abricot en RHD

C’est un fruit qui convient bien à la RHD sous toutes ses formes. Peu juteux et pratique, il est particulièrement conseillé aux enfants et plaît aux personnes âgées. En jouant sur les calibres, l’abricot devient un dessert adapté à tout le monde. Par ailleurs, cest un produit très accessible en termes de prix, car le nombre de fruits est relativement important au kg.

Les nouvelles variétés d’abricots ont plutôt tendance à évoluer lentement. Pour permettre à la chair du fruit de s’assouplir, une conservation pendant une journée dans une zone tempérée est efficace (à environ 18° C). Le dialogue avec son fournisseur est un bon moyen pour lui permettre, grâce à son expertise technique, de livrer des fruits à maturité optimale au moment de la consommation. Utilisé par plus de la moitié des établissements collectifs, l’abricot jouit d’une bonne image, d’un aspect visuel attractif et d’une praticité reconnue. Le principal frein à son développement dans la restauration reste sa trop courte saisonnalité qui se trouve encore amoindrie dans le secteur scolaire pour cause de vacances. S’il ne faut pas se précipiter sur les premiers fruits, chers et peu savoureux, il faut toutefois savoir anticiper la saison lors de la composition des menus.

Durée de vie

Deux jours dans des conditions normales de conservation (6 à 10° C, forte humidité). L’abricot craint la chaleur.

Données nutritionnelles

L’abricot apporte en moyenne 45,90 kcal pour 100 g soit 194 kJ. Il est, après le melon, le fruit qui contient le plus de bêta-carotène (précurseur de la vitamine A) d’après la table Ciqual 2020. L’abricot est riche en vitamine A (avec près de 50 % des VNR). La vitamine A joue un rôle dans le processus de spécialisation cellulaire et contribue au maintien d’une peau normale et de muqueuses normales, au maintien d’une vision normale, au métabolisme normal du fer et au fonctionnement normal du système immunitaire. Quant à l’apport en sels minéraux, l’abricot renferme une quantité notable de potassium avec 260 mg pour 100 g (13 % des VNR).

Sources : Aprifel 2020, Ciqual 2020.
*La valeur de l’équivalent vitamine A est calculée à partir de celle de la provitamine A
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les fiches nutritionnelles (description, composition et analyse nutritionnelles, et allégations) sur le site www.aprifel.com

A savoir

Trois abricots moyens (100g) apportent 50% du carotène (provitamine A) qui est conseillé chaque jour et c'est ce qui donne au fruit sa jolie couleur.

Attention

Sélectionner les variétés offrant les meilleurs qualités gustatives. Beaucoup de variétés précoces tant d'importation que françaises se montrent souvent très décevantes. Contrôler la maturité : la saveur de l'abricot ne se manifeste que lorsque le fruit est mûr. Ne pas hésiter à le goûter.

loading
loading
loading
loading
loading
loading

Accès réservé


La consultation de certaines rubriques est protégée, connectez-vous ou inscrivez-vous pour accéder à ce service gratuit.

Vous pouvez vous connecter en utilisant l'encart "Accès Abonne" en haut à droite de l'écran.

Si vous n'avez pas de compte, Inscrivez-vous gratuitement grâce au formulaire !